mardi, 25 avril 2017
French Chinese (Simplified) Dutch English German Italian Japanese Russian Spanish
A+ R A-

Abbaye de Beauport (à Paimpol)

Imprimer   
Abbaye de Beauport (à Paimpol)loupe

Beauport
Paimpol
Côtes d'Armor

Un premier monastère est créé au cours du XIIe siècle, au milieu de la baie de Paimpol, sur l'île de Guirvinil, devenu aujourd'hui Saint Riom.

Les conditions de vie pénibles d'un îlot battu par les vents poussent les moines à rejoindre la terre ferme.

Sur l'ordre d'Alain de Goëllo, seigneur de Penthièvre, une nouvelle abbaye est édifiée à partir de 1202, dans l'anse de Beauport.

Alain de Goëllo y installe une communauté de moines de l'ordre des Prémontrés, fondé par Saint-Norbert, en provenance de Lucerne en Normandie.

L'abbaye dessert plusieurs paroisses, à la fois en Bretagne et en Angleterre, dans le comté de Lincoln.

Les bâtiments sont édifiés en grande partie au cours du XIIIe siècle; le plan de l'église, aujourd'hui en ruines, reprend celui de l'église de Lucerne. On y retrouve notamment une nef à trois vaisseaux, un transept à chapelles géminées et un chevet plat.

Au XIVe siècle, une digue de protection est construite autour de l'abbaye. Cette digue sera renforcée au XVIIIe siècle à l'initiative de Balthazar Féger, qui entreprend aussi l'assèchement des marais voisins.

Le domaine est alors un centre d'accueil pour les pélerins en direction de Saint-Jacques de Compostelle et un important lieu de commerce.

Toutefois, à la fin du XVIIIe siècle, l'abbaye connaît des difficultés financières et ne peut subvenir à l'entretien du domaine.

Après la période révolutionnaire, l'abbaye est abandonnée et tombe progressivement en ruines.

Au XIXe siècle, l'édifice est très dégradé ; ses ruines sont prisées par les artistes dont Prosper Mérimée (1803 – 1870).

En 1993, le domaine est acquis par le Conservatoire de l'espace littoral et des rivages lacustres qui le réhabilite progressivement.