vendredi, 24 novembre 2017
French Chinese (Simplified) Dutch English German Italian Japanese Russian Spanish
A+ R A-

 

      

Chapelle Sainte-Anne des Rochers

Sainte-Anne
Trégastel
Côtes d'Armor


    Vers 1630, Jean de Lannion était le Gouverneur de Lannion. Il avait une grande dévotion pour Sainte-Anne, patronne de la Bretagne. C’est lui qui fut le fondateur de la chapelle.
    La chapelle fut construite à l’emplacement d’un ancien petit sanctuaire chrétien, édifié lors de la christianisation de la Bretagne.
    La chapelle a été reconstruite en 1787. Durant la première moitié du XX ème siècle, elle a été agrandie par trois fois ; la réutilisation de pierres appartenant à d’anciennes constructions a permis de lui conserver un cachet ancien.
    Le pardon est célébré à la fin du mois de juillet.
    
    Situation : la chapelle se trouve à environ 4 kilomètres à l’ouest de Perros-Guirec ; en bordure de la voie principale longeant la côte.
    

 

 
      

Chapelle Sainte-Barbe

Sainte-Barbe
Plestin-les-Grèves
Côtes d'Armor

    Construite au XVe siècle dans le quartier du port ducal de Toul-an-Hery qui exportait des céréales en direction de l’Angleterre et de l’Espagne, la petite chapelle Sainte-Barbe se présente comme un édifice rectangulaire avec une chapelle adjacente.
    Elle possède un clocher-mur dont le clocheton porte la date de 1609.
    A la Révolution, la chapelle est vendue comme ‘Bien National’ au citoyen Le Cosquer de Plestin.
    A l’intérieur, on peut découvrir une poutre de gloire ainsi qu’un coffre à grains pour les offrandes.
    La chapelle est placée sous le vocable de Sainte-Barbe, patronne des gardes-côtes. Selon la tradition, la chapelle protège aussi les femmes enceintes et les nourissons.
    
    Situation : La chapelle Sainte-Barbe est située en bordure de la route de la corniche joignant Locquirec à Saint-Efflam ; elle se trouve sur la droite, quelques centaines de mètres après avoir franchi le Douron.
 

 
      

Chapelle Sainte-Barbe (à Paimpol - Kérity)

Kérity
Paimpol
Côtes d'Armor

Cette chapelle a été construite au XVIIe siècle sur un tertre dominant la rade de Paimpol.

L'édifice renferme un riche mobilier, avec notamment un Christ en croix datant de l'époque médiévale, une Vierge à l'Enfant du XVe siècle, dite Notre Dame Blanche, et plusieurs statues de bois polychromes des XVIe et XVIIe siècles.

La chapelle est entourée d'un mur d'enclos. Elle conserve un calvaire de près de cinq mètres, placé à l'extérieur de l'enclos. A proximité, un petit édifice semi enterré, a été transformé en oratoire abritant une statue de Sainte-Barbe. Cet édifice était recensé comme une cave voutée durant la période révolutionnaire.

Situation : La chapelle Sainte-Barbe se trouve dans le quartier de Kérity à Paimpol.

 
      

Chapelle Sainte-Colombe (à Lanloup)

Kertugdual
Lanloup
Côtes d'Armor

Cette chapelle fut fondée au XVe siècle par Jeanne de Lanloup et de Geoffroy de Boisgelin, seigneur de Kerveret, à l'emplacement d'un ermitage primitif.

L'édifice se singularise par son toit très pointue et une verrière en ogive, trilobée géminée, placée en pignon.

La chapelle est vouée à Sainte-Colombe, vierge martyrisée à Sens, dans l'Yonne, en l'an III.

A proximité de la chapelle se trouve la tombe de Saint-Mélar, prince de Cornouaille assassiné par son oncle Rivod.

Situation : La chapelle Sainte-Colombe se trouve en bordure de la route joignant Lanloup à Pléhédel.

 
      

Chapelle Sainte-Geneviève

Sainte-Geneviève
Morlaix
Finistère

    La chapelle Sainte-Geneviève a été édifiée au XVIème siècle.
    Elle présente un plan en forme de T et possède un clocher mur avec 3 chambres de cloches et une tourelle d’accès, située au nord.
    Sainte-Geneviève a vécu au temps de Clovis ; sa piété aurait permis d’écarter de Paris les hordes de Huns d’Attila. En Bretagne, son culte aurait supplanté celui d’une sainte bretonne appelée Guenosam.
    
    Situation : la chapelle se trouve à environ 2,5 kilomètres au nord-est de la ville de Morlaix, à proximité de l’aéroport.
 

 
      

Chapelle Sainte-Geneviève de Guénézan

Guénézan
Bégard
Côtes d'Armor

    La construction de la chapelle de Guénézan remonte au XVIème siècle ; elle est attribuée aux seigneurs de l’abbaye de Bégard, alors tout puissants sur la région.
    La chapelle fut le siège d’une paroisse jusqu’à la révolution.
    Suite à la constitution de la ville de Bégard (1893), la chapelle ne fut plus utilisée. En 1970, elle tombait en ruines ; sa restauration dura 3 ans, de 1976 à 1979.
    Entièrement contruite en pierres de taille, la chapelle comporte un clocher mur avec trois chambres de cloches accessibles par un escalier situé sur le rampant nord. La chapelle offre la particularité de posséder un porche latéral s’ouvrant sur sa façade nord.
    A l’intérieur, on peut découvrir un autel en pierre.
    
    Situation : la chapelle de Guénézan se trouve à environ 2 kilomètres au sud-est du centre-ville de Bégard.
   

 
      

Chapelle Sainte-Jeune

Sainte-Jeune
Plounévez-Moëdec
Côtes d'Armor

    La chapelle Sainte-Jeune a été bâtie à l’emplacement d’une ancienne fortification romaine.
    Il s’agit d’un édifice de plan rectangulaire avec un bas-côté sud descendant très bas.
    La construction de la chapelle remonte à la deuxième moitié du XVIème siècle ; un fenestrage datant du XIVème siècle a été réutilisé dans le bas-côté nord.
    En 1970, le placître était envahi par les ronces et la chapelle menaçait ruines. Sa restauration fut entreprise. Une partie des fresques murales intérieures (représentant les apôtres) a pu être sauvée.
    Selon la tradition, Sainte-Jeune avait deux frères nommés Envel (en français : Egal). Nés Outre-Manche, tous les trois émigrèrent en Armorique et créèrent chacun un ermitage. Envel, l’aîné se fixa à Loc-Envel ; Envel le jeune à Plougonver et Sainte Jeune créa un ermitage à l’emplacement de l’actuelle chapelle.
    Un pardon est célébré le troisième dimanche du mois août.
    
    Situation : la chapelle Sainte-Jeune est située à environ 4 kilomètres au sud-est de Plounévez-Moëdec ; la direction du hameau de Sainte-Jeune (Santez Yuna) est indiquée à partir de la route reliant Loc-Envel à Plounévez-Moëdec.
   

 
      

Chapelle Sainte-Tunvel

Botlézan
Bégard
Côtes d'Armor

    Jusqu’à la Révolution, cette chapelle était une église paroissiale. L’édifice présente un assemblage de constructions de différentes époques.
    Le transept sud et le bas-côté semblent dater du XV-XVIe siècle. Le clocher de type Beaumanoir avec sa tourelle d’escalier date de 1746 .
    Sainte-Tunvel était l’une des 11000 vierges, compagnes de Sainte-Ursule, martyrisée à Cologne en 383.
    
    Situation : le village de Botlézan se trouve à environ 2 kilomètres à l’ouest de Bégard.
   

 
      

Vestiges de la chapelle Saint-Riom (à Bréhat)

Saint-Riom
Bréhat
Côtes d'Armor

Cette chapelle fut construite au XIIe siècle. De plan rectangulaire, l’édifice mesurait neuf mètres de long sur dix de large.

Aux XIIe et XIIIe siècles, la chapelle servait aux lépreux. Une auge encore visible aurait servi à leur baptême.

A côté de la chapelle existait autrefois une maladrerie et un cimetière pour les lépreux.

Pendant la Révolution, en 1794, la chapelle fut vendue comme bien national mais ne trouva pas preneur.

Aujourd’hui en ruines, la chapelle conserve une statue de Saint Riom, un moine évangélisateur du VIIe siècle.

Situation : La chapelle Saint-Riom se trouve à l’extrémité nord de l’Ile, non loin du phare du Paon.