dimanche, 24 septembre 2017
French Chinese (Simplified) Dutch English German Italian Japanese Russian Spanish
A+ R A-

 

      

Pointe du Château du Diable (à Perros-Guirec - Ploumanac'h)

Ploumanac'h
Perros-Guirec
Côtes d'Armor

    La Pointe du Château du Diable, également nommée ‘Pointe de la Sorcière’, impressionne par sa taille (25 mètres de haut) et son aspect massif.
    
    Situation : Le site naturel de Ploumanac’h se trouve à environ 3 kilomètres au nord-ouest du centre-ville de Perros-Guirec. La Pointe du Château du Diable est située en bordure du sentier des douaniers, environ 500 mètres après avoir quitté le parking du Ranolien.

 
      

Pointe du Dourven (à Trédrez-Locquémeau)

Dourven
Trédrez-Locquémeau
Côtes d'Armor

    Marquant l’entrée sud de l’estuaire du Léguer, la Pointe du Dourven se présente comme un éperon rocheux à la végétation encore sauvage. Les pins maritimes couvrant son sommet confèrent au site un aspect des plus pittoresques.
    Par le passé, la pointe servit de poste de surveillance de la côte ; un corps de garde et une guérite datant du XVIIIe rappellent le passé militaire du lieu.
    Au centre du domaine, on découvre ‘la maison de Dourven’ ; cette maison, construite en 1912 par la famille Even , est aujourd’hui dédiée à l’art contemporain.
    Le sommet de la pointe constitue un remarquable point de vue sur l’estuaire du Léguer, les plages de Beg Léguer et, à l’ouest, la pointe de Séhar.
    Le domaine, d’une surface de 43 hectares, est un site naturel protégé, propriété du Département des Côtes d’Armor. Il est ouvert au public ; des sentiers balisés et une aire de déjeuner facilitent l’accueil des visiteurs.
    
    Situation : La pointe du Dourven se trouve à environ 4 kilomètres à l’ouest de Lannion ; il faut rejoindre le village de Locquémeau puis suivre les indications en direction de la pointe.

 
      

Pointe du Roselier (à Plérin-sur-mer)

Le Roselier
Plérin-sur-Mer
Côtes d'Armor

La pointe du Roselier qui domine Martin Plage offre une très belle vue sur les falaises avoisinantes et la baie de Saint Brieuc.

Par le passé cette pointe fut un site défensif équipé d'un corps de garde et d'un four à boulets (1794).

Le lieu comporte aussi un monument aux péris en mer, érigé à la fin du XXe siècle.

 
      

Port de Gwin-Zegal (à Plouha)

Gwin-Zegal
Plouha
Côtes d'Armor

Ce petit port a été créé au Ve siècle par des moines irlandais, lors de leur migration vers les côtes bretonnes.

Des troncs d’arbre de 8 à 10 mètres de hauteur, plantés dans le sable avec leurs racines, entourés de grosses pierres à leur base, servent de pieux pour amarrer les bateaux.

Ce mouillage est l’un des derniers de ce type en Europe.

Situation : Le port de Gwin Zegal se trouve à environ 2 kilomètres à l’ouest du bourg de Plouha.

 
      

Rocher de Coz-Pors (à Trégastel)

Coz-Pors
Trégastel
Côtes d'Armor

    Les gros rochers de granit rose sont nombreux dans la baie de Coz Pors. Celui-ci impressionne par sa grande taille et sa forme massive.
    
    Situation : la plage de Coz-Pors est située à environ 5 kilomètres à l’ouest du centre-ville de Perros-Guirec, entre la Presqu’île Renote et la Grève Blanche.
   

 
      

Rocher de la Sentinelle (à Penvénan - Port-Blanc)

Port-Blanc
Penvénan
Côtes d'Armor

    Ce rocher, coiffé d’une guérite, était utilisé par le passé pour surveiller les incursions ennemies en provenance des petites îles de la baie de Port-Blanc.
    Ayant été détruite, la guérite a été reconstruite au début du XX ème siècle à l’initiative de Théodore Botrel. Celui-ci y a ajouté deux statues : celle de Saint-Tugdual et celle de Notre-Dame de la mer.
    Au pied du rocher, le visiteur pourra découvrir une ancienne poudrière, témoin du passé défensif du lieu.
    
    Situation : Le village de Port-Blanc se trouve à environ 8 kilomètres au nord-ouest de Tréguier ; le rocher de la Sentinelle se trouve en bordure de la route longeant la côte.
   

 
      

Rocher de Napoléon (à Plougrescant)

Pors-Scaff
Plougrescant
Côtes d'Armor

    L’anse de Pors-Scaff est située à environ 2 kilomètres à l’ouest du site du Gouffre. La côte y reste rocheuse et sauvage ; des blocs de granite tout en hauteur s’élèvent en bordure du rivage.
    Parmi eux, un rocher se singularise par sa forme : son sommet a l’aspect du bicorne de Napoléon Bonaparte. Cette ressemblance lui a valu le surnom de ‘rocher de Napoléon’.
    
    Situation : Le rocher de Napoléon est situé à environ 8 kilomètres au nord de Tréguier. Il faut rejoindre le village de Plougrescant puis suivre la signalisation en direction de Pors-Scaff.

 
      

Rocher du Dé (à Trégastel - Ile Renote)

Ile Renote
Trégastel
Côtes d'Armor

    Ce gros rocher, situé au large de la plage de Toul-Trez, offre un profil surprenant. Du rivage, il apparaît comme un gros cube de granit reposant sur la roche: on l’a surnommé ‘Le Dé’.
    Le rocher devient accessible à pieds à marée basse. A proximité, on peut observer l’Ile du Gouffre et l’Ile aux Lapins.
    
    Situation : l’île Renote est située à environ 5 kilomètres à l’ouest du centre-ville de Perros-Guirec, entre la baie Sainte-Anne et la plage de Coz-Porz.
   

 
      

Rocher du Père-Trébeurden (à Trébeurden - Le Castel)

Le Castel
Trébeurden
Côtes d'Armor

    Situé entre la Pointe de Bihit et le port de Trébeurden et faisant face à l’Ile Milliau, le Castel constitue un promontoire de granit et de verdure.
    Sur sa face sud-ouest, on peut découvrir le rocher du Père-Trébeurden. Ce colosse de pierre sculpté par les éléments prend la forme d’un personnage au sourcil ombrageux que l’on a surnommé ‘Le Père Trébeurden’.
    
    Situation : Trébeurden est situé à environ 8 kilomètres au nord-ouest de Lannion ; le rocher du Père Trébeurden se trouve sur le promontoire du Castel, à proximité du port.
   

 
      

Sillon de Talbert (à Pleubian)

Pleubian
Côtes d'Armor

    Le Sillon de Talbert est un cordon de sable et de galets s’avançant dans la mer sur près de 3 kilomètres.
    Cette digue naturelle a été modelée, au fil du temps, par les courants du Trieux et du Jaudy.
    Le Sillon est apprécié des oiseaux : de nombreux oiseaux nicheurs (sternes, gravelots, eiders..) y vivent ; pendant l’hiver, nombre de migrateurs ( bécasseaux, courlis, bernaches, pluviers.. ) viennent y séjourner.
    La végétation y est de type dunaire ; on peut observer des espèces telles que des choux marins, des chardons marins, des oyats...
    Les abords du Sillon sont très riches en algues (vertes, brunes, rouges) ; autrefois, ces algues étaient utilisées pour amender les terres agricoles. Aujourd’hui, la Presqu’île de Lézardrieux est devenue un pôle algologique réputé ; plusieurs entreprises spécialisées dans la valorisation des algues y sont implantées.
    Certaines cartes datant du XVII ème siècle montrent un Sillon de Talbert deux fois plus long qu’aujourd’hui. Au début du XX ème siècle, le Sillon n’était jamais recouvert par la mer alors qu’aujourd’hui, lors des grandes marées, certaines parties sont recouvertes. Le sillon a donc tendance à s’enfoncer dans la mer. Depuis quelques années, le Conservatoire du Littoral, devenu propriétaire du site, met en oeuvre des actions de préservation.
    Une légende est liée au Sillon du Talbert. Celle-ci raconte qu’au cours de l’une de ses chevauchées le roi Arthur aperçoit la fée Morgane qui peigne ses cheveux sur l’Ile Talbert. Ils tombent aussitôt amoureux l’un de l’autre. Pour rejoindre Arthur, Morgane jette des galets dans la mer, dessinant ainsi le Sillon.
    
    Situation : Le Sillon de Talbert est situé à 10 kilomètres au nord de Lézardrieux ; il faut rejoindre le bourg de Pleubian puis suivre la signalisation en direction du Sillon.